Le savoir est la foi » Divers » Esotérisme : le définir

Esotérisme : le définir

Le mot « ésotérique » est dérivé du mot grec esotērikos, qui signifie « appartenant à un cercle intérieur », et il en est venu à désigner toute connaissance réservée à un certain groupe. Il peut faire référence à la fois aux connaissances de sa propre culture qui ne sont pas partagées avec les étrangers, mais aussi aux connaissances considérées comme trop complexes ou trop profondes pour les non-initiés. L’ésotérisme désigne un corps de doctrine religieuse qui n’est connu que des initiés, dont on dit parfois qu’ils sont capables de comprendre des vérités incompréhensibles même pour les membres de la même foi. Le terme peut également désigner plus largement les croyances propres à un groupe ou à une secte particulière qui ne sont pas généralement acceptées par la communauté scientifique ou générale.

Comment définir l’ésotérisme ?

L’ésotérisme, parfois aussi appelé hermétisme et mysticisme, est un terme général désignant tout ensemble de voies intellectuelles et spirituelles déguisées par leur complexité intrinsèque. Il englobe l’ésotérisme occidental, le judaïsme ésotérique, le christianisme, le taoïsme, l’islam, les religions indiennes…

Une façon moins pompeuse de le définir serait de le considérer comme la discipline savante qui combine les deux mots : « ésotérique », qui signifie « secret » ou « caché », et « politique », l’art d’organiser efficacement le pouvoir. Vu sous cet angle, l’ésotérisme est l’étude de la manière dont les connaissances ésotériques peuvent être utilisées pour influencer et/ou contrôler le monde qui nous entoure.

Il existe différentes façons d’aborder cette définition, mais tous les chemins mènent finalement au même endroit. L’ésotérisme est un moyen d’acquérir des connaissances cachées, impliquant généralement une forme d’initiation ou un rituel spécial.

Quelle est la différence entre la religion et l’ésotérisme ?

L’ésotérisme est une tradition de pratiques mystiques, occultes ou spirituelles qui sont secrètes ou cachées au public. La religion, en revanche, est fondée sur des croyances et des rituels ouvertement partagés.

L’une des principales différences entre l’ésotérisme et la religion est que l’ésotérisme n’exige pas l’adhésion à un dogme spécifique ou à un ensemble de doctrines. Il n’y a pas d’autorité centrale au sein des communautés ésotériques, et les pratiquants sont libres d’interpréter les enseignements selon leur propre compréhension. Cela peut conduire à une grande diversité et à des désaccords entre les ésotéristes sur ce qui est considéré comme une connaissance ou une pratique authentique.

La religion, en revanche, s’appuie généralement sur un ensemble d’écritures ou de croyances acceptées par tous les membres de la foi. Il existe généralement un système hiérarchique d’autorité, et les membres doivent suivre des règles ou des doctrines spécifiques telles que décrites par la foi qu’ils ont choisie.

Que signifie le terme « ésotérisme occidental » ?

Il fait référence à une tradition de croyances et de pratiques philosophiques et religieuses qui peuvent être considérées comme largement distinctes du christianisme et du judaïsme traditionnels.

Pour conclure sur l’ésotérisme

L’ésotérisme fait référence à une doctrine qui ne se limite pas à une « vérité » cachée derrière les symboles extérieurs du monde, mais aussi à des méthodes permettant d’entrer en contact intime avec cette vérité.

En d’autres termes, l’ésotérisme s’intéresse à la manière dont nous vivons et comprenons personnellement notre monde… ainsi qu’à la manière dont nous pouvons le transcender. Il s’agit de se connecter à une puissance supérieure par l’étude et la contemplation, avant de simplement tout recevoir passivement des autorités ou des sources médiatiques.